Lucie, élue le 22 septembre 2012 Miss Montélimar, a répondu à nos questions quelques jours avant de remettre son titre.

 

Quel est ton parcours « Miss » ?

J’ai découvert le monde des miss en 2008 à l’âge de 17 ans. J’ai participé à l’élection de la Reine d’un corso fleuri dans ma ville natale. J’ai remporté le titre et on m’a rapidement proposé de le participer à l’élection de Miss Montélimar. J’ai toujours aimé cette ville donc je n’ai pas hésité une seconde à participer en 2009. J’ai remporté l’écharpe de 1ère dauphine, ce qui m’a permis de participer à Miss Dauphine. J’ai alors remporté un titre d’élégance : Prix Jade Caillet. Je me suis laissée quelques années pour faire une pause. Je suis revenue en 2012 en étant plus mûre et prête à retenter ma chance. J’ai alors remporté l’élection. En octobre dernier, j’ai participé une nouvelle fois, à l’élection de Miss Dauphiné. Grâce à l’écharpe de 3ème dauphine que j’ai remportée, j’ai obtenu mon passe pour la finale régionale Miss Rhône-Alpes. L’élection a eu lieu à Chateauneuf-sur-Isère, dans la Drôme. Je n’ai pas remporté d’écharpe, mais ce fût une magnifique expérience.

 

Pourquoi as-tu voulu être Miss ?

J’ai toujours aimé la scène, les défilés, la mode ainsi que la compétition. Cela a été une évidence pour moi de me présenter à une élection. J’ai pu, par la suite, découvrir le rôle d’une Miss lors des manifestations et cela m’a énormément plu.

 

Quel est ton meilleur souvenir de Miss ?

Mon meilleur souvenir a été ma participation à Miss Rhône-Alpes. C’était un autre niveau de compétition. Les candidates venaient de toute la région et voulaient toutes participer à l’élection de Miss France. J’ai donné le meilleur de moi-même et j’ai passé un incroyable moment. Au niveau des manifestations, je garde de nombreux souvenirs, notamment le Téléthon 2011. C’était un bel évènement où étaient présentes toutes les anciennes Miss et dauphines de Montélimar. Un moment convivial pour la bonne cause !

 

Quelle rencontre t’as le plus marquée ?

Dans le monde des Miss, on fait énormément de rencontres. On a la chance de croiser beaucoup d’artistes, de sportifs, d’hommes politiques, d’anciennes Miss et de fortes personnalités. La rencontre que je garde en tête est celle de Valérie Bègue, Miss France 2008. Avant que je participe à l’élection, elle m’a dit « Qui ne tente rien, n’a rien ». C’est grâce à ce conseil que je me suis présentée en 2009.

 

Qu’est-ce que l’aventure Miss t’a apportée ?

L’aventure Miss m’a fait grandir, j’ai beaucoup évolué, pris confiance en moi. J’ai pu développer ces qualités notamment lors de mes nombreuses prises de parole en tant que Miss. Aujourd’hui, je suis plus à l’aise pour parler, j’ose m’affirmer dans mon travail de tous les jours. Cette aventure m’a aussi apportée des amies, comme Morgane et Agathe, les Miss Montélimar 2009 et 2010.

 

Quel conseil donnerais-tu aux candidates de cette année ?

Je leur dirai de profiter au maximum de cette aventure, d’en prendre que le meilleur et surtout de s’amuser ! Le jury aime voir des candidates qui prennent du plaisir sur scène. La soirée passe à une vitesse folle, il faut qu’elles profitent !

 

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Etant diététicienne nutritionniste je compte ouvrir mon propre centre de rééquilibre alimentaire sur Bollène (Vaucluse). J’ai besoin d’évoluer, de me lancer de nouveaux défis. C’est aussi ce que m’a appris l’aventure des Miss.

 

Le mot de la fin

Je remercie le comité Miss Montélimar qui nous permet de vivre une aventure magique comme celle des miss et j’espère que vous serez nombreux à venir soutenir les nouvelles candidates au titre de Miss Montélimar le samedi 19 avril.

 

 

 

 

Interview : Lucie Garaix, Miss Montélimar

© Tous droits réservés - 2013-2015 Site officiel du Comité Miss Montélimar Drôme Méridionale - mentions légales

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • RSS Classic